Santé 2, le retour

Blog

Pour commencer, je n’ai pas le covid, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour moi et pour la personne que j’ai vue le week-end dernier et qui a quelques petits problèmes de santé. L’envoyer à l’hôpital est sans doute une chose qui m’aurait un peu empêcher de dormir la nuit.

Ensuite, autre bonne nouvelle, mais qui n’a rien à voir. Marianne est de retour ! Rien à voir non plus avec la République, celle-là a mis les voiles depuis un certain temps, je parle d’une Marianne à la fois plus proche et plus lointaine… mais davantage plus proche que plus lointaine tout de même et que vous pourrez redécouvrir en cliquant juste là, ici. Son blog s’appelle : Le monde d’Ophélie.

Naturellement, vous pourrez retrouver ce lien dans la liste des… liens qui se trouve en bas de page, en cliquant sur la croix.

Pour Marianne #02

Billet

J’ai plutôt une bonne nouvelle. M’étant abonné à ton blog, j’ai pu, en passant par wordpress.com, visionner les articles que tu as publiés à partir de Notre vie quotidienne daté du 3 avril dernier. Je ne sais pas si c’est ton premier post, c’est en tout cas le premier qui est visible. Je peux te permettre d’y avoir accès mais je dois te communiquer des informations confidentielles. Fais-moi savoir comment je peux te les faire parvenir. Bises.

Pour Marianne

Billet

Je viens de m’apercevoir que ton blog avait été supprimé par WordPress. Si c’est bien WordPress qui l’a supprimé, je devrais dire, censuré, je comprends d’autant plus ton émotion que ce blog était un hommage à Ophélie. Si tu crées un autre blog, je ne saurais trop te recommander un blog auto-hébergé. o2switch est une bonne solution. Je n’ai pas d’action dans cette société mais je suis chez eux depuis deux ans et je n’ai jamais eu de problème. De plus leur tarif (il n’y en a qu’un) est assez attractif. Si tu veux un coup de main, je suis à ta disposition.

J’ai aimé nos échanges et j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire.

J’espère que ce message te parviendra. Bises.

Si c’est volontairement que tu as fermé ton blog, ne tiens pas compte de ce message. Le premier paragraphe, en tout cas.

Régulièrement – Le Monde d’Ophélie

Blog

Régulièrement elle venait, l’air de n’avoir rien à dire, elle la regardait, l’observait de longues minutes, elle regardait ailleurs, derrière elle, à côté, souvent elle ne la regardait pas. Elle disait que c’était tout, qu’elle n’avait rien d’autre à dire alors qu’elle n’avait encore rien dit, cela pouvait durer une heure, parfois plus, elles se […]

via Régulièrement – Le Monde d’Ophélie

Parfois

Blog, Erotisme

Voilà qui est étrange. Alors que j’avais envie, aujourd’hui même, de mettre en ligne cette vidéo (ce gif vidéo en fait) je tombe sur le post de Marianne… Non, sur un post d’Ophélie destiné à être mis en ligne sur son blog et mis en ligne sur le blog de Marianne par Marianne. Et dans ce post, la première image est celle de cette même fille avec de très gros seins. Elle est, sur cette image, avec une autre fille qui a, elle aussi, de très gros seins. On ne les voit pas, mais on les devine. Vous pouvez cliquer sur l’image pour accéder au post de Marianne ou voir mon post précédent.

J’ai laissé, sur ce post, un commentaire que vous pourrez lire lorsqu’il aura été approuvé, ce qui n’est pas encore le cas au moment où j’écris ces lignes. J’écris, entre autres choses, que les très gros seins me font fantasmer et que je n’aime pas le terme monstrueux car je pense qu’il n’y a rien de monstrueux, dans notre réalité en tout cas. J’entends pas là qu’il n’y a pas de choses ou d’êtres qui soient monstrueux. Certains êtres font, ou ont pu faire, des choses monstrueuses mais ils ne sont pas monstrueux. En clair, les monstres n’existent pas. Et qualifier quelqu’un de monstre est une façon commode de dire qu’il n’est pas comme nous, qu’il n’est pas humain. Qu’il n’est pas dans l’ordre des choses que la nature humaine puisse faire ces choses. En faisant ça, nous tentons de nous dédouaner, de nous déculpabiliser.

Pourquoi – Le Monde d’Ophélie

Blog, Erotisme

Dites-lui ce qu’il lui plaira Rassurez-la avec d’obscures tentations Faîtes valoir que vos seins en frémissent Faites-lui savoir que vous poursuivrez vos investigations Demandez-lui pourquoi les chats pourquoi les rats Pourquoi les jours qui nous dévorent Pourquoi bourdonne le jour Et pas la nuit Et pourquoi elle porte l’éternité Ophélie Conan Le neuvième des nombreux […]

via Pourquoi – Le Monde d’Ophélie

Sable femme – Le Monde d’Ophélie

Blog

Mes amis, comment vous raconter ces dix jours de liberté dans ma Bigoudénie chérie? Farniente sur les plages, longues promenades dans les rochers, dans les forêts, dans les landes sauvages, méditations interminables dans des chapelles, Tronoën, La Tréminou, la minuscule St Vio, contemplation de sources, de calvaires, de menhirs… Mots magiques: Penhors, Loctudy, Pouldreuzic, Tréguennec, […]

via Sable femme – Le Monde d’Ophélie

Femme sage – Le Monde d’Ophélie

Blog, Erotisme

Une femme qui baise avec une autre femme
Se laisse enlever
Et de ce fait est ravie
Une femme qui baise avec une autre femme
Ne laisse jamais la réalité déranger ses rêves
C’est ce qui fait qu’elle est une femme sage
Plutôt qu’une sage-femme
Ophélie Conan

Le troisième des nombreux articles illustrés qu’Ophélie avait […]

via Femme sage – Le Monde d’Ophélie

Bon. Je pense que ce post demande une petite explication. Je ne connaissais Ophélie qu’à travers son blog. J’y allais souvent. Tous les jours en fait. Et je l’appréciais. Beaucoup. Elle parlait de l’amour, du désir, du sexe comme peu de gens savent le faire. J’appréciais aussi son humour, son intelligence, sa culture, son style. Je ne crois pas beaucoup me tromper si je dis qu’Ophélie était une esthète. Une personne raffinée. Comme beaucoup – je parle de ceux qui, comme moi, la connaissaient sans la connaitre – sa disparition brutale, soudaine, m’a choqué, troublé, ému.

Je pense à toutes celles et à tous ceux qui l’ont connue et qui l’on aimée.

Le blog de Marianne est en lien en bas de page.